restrictions

Découvrir son quartier avec des enfants de Maternelle (14mn)

 

Classe de MS/GS dans le quartier de la Libération à Nice

enseignantes Marie-Pierre Durif et Mireille Jarlut

Ecole T Roméo

 

 Depuis plusieurs années, je parcours le quartier des différentes écoles où j'ai travaillé avec les élèves de mes classes de MS/GS.

Selon les années, les entrées sont différentes : se repérer par rapport à des lieux clés, les domiciles des enfants, les commerces et les bâtiments publics. Ces thématiques sont riches en apprentissages : enrichir le lexique, connaître les diverses activités du quartier, rencontrer des personnes ressources.

Les enfants sont intéressés par la découverte de leur lieu de vie : lors de nombreuses sorties, ils observent sans but particulier ou bien avec une entrée plus précise. On regarde les écrits de la rue, les nombres, les élèves découvrent alors que leur domicile correspond à un numéro et à un nom de rue, ils apprennent la fonction des différents commerces ou lieux publics devant lesquels ils passent tous les jours sans réellement se poser de questions.

 

En cette année 2016-2017,

Deux classes de l'école T Roméo maternelle à Nice ont mené un projet qui a permis d'aborder la mémoire du quartier à travers des rencontres avec des anciens qui ont raconté « le quartier de leur enfance ».

 

1) Comment faire le lien avec les enfants d'aujourd'hui ?

Par des sorties :

Des sorties improvisées. Des sorties préparées en réunion. Des sorties toujours suivies de conseils de paroles, pour dire. Dire ce qu'on a vu, ce qu'on voudrait voir encore, ce qu'on va faire. Sortir pour poser des questions, pour regarder. Suivre « une visite-souvenir » guidée par une ancienne habitante du quartier, sur les traces de son enfance.

Une trace écrite permet d'aborder l'écriture et la lecture car les enfants élaborent des panneaux ou bien un cahier de bord à l'aide de photos et de dessins qu'ils mettent en page.

Par des rencontres :

Les invités ont été nombreux, ils ont chacun à leur manière apporté un témoignage personnel, en montrant des objets liés à l'école d'autrefois, à la vie quotidienne, des photos de différents lieux du quartier.

Par des ateliers intergénérationnels

Les anciens ont initié les enfants à l'utilisation de ces divers objets.

On a pu comparer les photos du quartier autrefois et aujourd'hui pour voir ce qui avait changé ou pas.

par les témoignages vivants des personnes ressource

qui présentaient de manière très concrète la vie autrefois

Ces rencontres ont été très riches aussi bien du point de vue humain qu'éducatif.

 

2) Des productions des enfants comme supports  d'apprentissages :

  • - La maquette du quartier  a servi de nombreuses fois à se repérer et à situer les divers témoignages.
  • - Un jeu de l'oie coopératif sur le quartier
  • - La création de panneaux explicatifs avec des photos et des dessins pour illustrer ces rencontres
  • - Multiples activités dans les domaines de la lecture et l'écriture
  • - Nombreuses créations en arts visuels
  • - La participation à une émission de webradio
  • - La rédaction d'articles dans le journal scolaire

3) La réalisation d'un film

qui présente les rencontres, créations, sorties et une partie des ateliers.

 

4)L'organisation d'une exposition des diverses productions des enfants

Mireille